Adhérent            
Vous êtes ici : HomeLiens & Doc.Les livres "Castors"

De l'auto-construction à l'éco construction

Ch. Legrand, éd. Association des auto constructeurs «Castors» Rhône-Alpes


 

Livre christian legrand

Qui sont les «Castors », que font-ils ?

C’est pour répondre à cette question des jeunes générations que l’Association des autoconstructeurs Castors de Rhône-Alpes a voulu raconter son histoire qui remonte maintenant à plus de soixante ans.

Christian Legrand, l’auteur, a donc recueilli les derniers témoignages des pionniers de ce mouvement social basé sur les valeurs d’entraide, de coopération, de collectivité, pour en transmettre la mémoire et en assurer la perpétuation.

Il nous propose un voyage historique au temps du coopératisme associatif pour retracer l’avènement du nouveau concept d’autoconstruction et son évolution jusqu’à aujourd’hui où le temps est venu de l’auto-écoconstruction.De l’autoconstruction à l’auto-écoconstruction ou l’épopée des Castors bâtisseurs.

Ch. Legrand, éd. Association des auto constructeurs «Castors» Rhône-Alpes, 2011. 28€.

En vente et commandable à l'association des Castors de la Région Rhône-Alpes située à Villeurbanne.

Vous pouvez également régler par virement : ICI

L’historique

Suite à la guerre de 1939-1945, sous l’égide d’Eugène Claudius-Petit et sur la proposition de quelques pionniers de la solidarité de Bordeaux et de Nantes fut lancé le grand mouvement du «Castorat». Le « Castorat » s’était fortement inspiré du coopératisme et de la République coopératiste de Jaurès sans oublier les autres promoteurs du mouvement tels, Fourier , Godin, Lamenais,
Jules Guesdes...

Cette belle et notable aventure fut une réelle initiative permettant aux travailleurs de conditions modestes, ouvriers, employés… de construire eux-mêmes leur propre habitation en total partenariat et réelle solidarité entre eux dans un véritable partage de l’ensemble des charges. Les personnes qui se regroupaient dans le cadre de ces réalisations s’intitulaient «Castors ». Le «Castorat » était organisé selon un règlement stricte que chacun devait respecter.

Pour exemple, les «Castors » s’engageaient à travailler sur le chantier pendant une durée fixée au préalable. Cette durée de travail venait en compensation de l’impécuniosité du moment de ces personnes en demande de logement. Les prêts consentis par les divers organismes financiers se basaient sur la durée de travail effectuée par les «Castors ».

La réalisation des maisons se déroulait dans une exemplaire continuité et, dans certains cas, l’attribution de celles-ci se faisait, afin de ne pas laisser planer de doutes sur leur qualité, par tirage au sort à la fin du chantier global. Le programme de travaux variait en fonction des lotissements. Pour ce qui relève du foncier, parfois les terrains étaient soient vendus à des prix très bas voire fournis par quelques philanthropiques sociétés, et pour certains attribués par les municipalités.

Les principales réalisations ont été édifiées sur la côte Atlantique aux alentours de Caen et Saint-Nazaire, villes qui subirent les plus importantes destructions durant la guerre. Cependant, l’on constate de belles réalisations en région Rhône-Alpes et particulièrement dans le Rhône.

Selon un bilan effectué en 1954, il fut recensé quelques 5350 logement réalisés selon ce principe entre 1948 et cette même année 1954. Par ailleurs, les autoconstructions réalisées entre 1950 et 1954, représentaient 1,5% du total des opérations de la période de la reconstruction.

La période actuelle

Le principe du «Castorat » a perdu son fondement de forte solidarité et l’ampleur constatée en période d’après guerre, cependant, il persiste. En effet, il existe encore actuellement des hommes et des femmes qui, s’inspirant des exemples de nos ancêtres, construisent en partenariat entre amis et de leurs propres mains, leur maison.

Les principes et méthodes de construction ont évolué depuis la grande époque, aussi il intègrent désormais le concept écologique de la Haute Qualité Environnementale devenu indispensable à nos réalisations modernes. Les «Castors» fortement encouragés par leur association ont en très grande majorité adopté cette Haute Qualité Environnementale et en déclinaison directe les actions favorables aux économies d’énergie.

 

christian legrand Christian Legrand,
ingénieur en bâtiment et génie urbain,
docteur en urbanisme et aménagement

 

 

Le Memento de la construction

éd. Castors de l'Ouest


Memento castorsdelouest

C’est un véritable ouvrage de référence sur la construction.

  Il décrit toutes les phases d’un projet, des premières approches de sa conception jusqu’à la touche décorative finale.

En 912 pages, il détaille tous les sujets importants d’une opération de construction de manière pratique et illustrée de nombreux tableaux, dessins, schémas et photographies.


Particularité dont les constructeurs ont besoin, il développe de façon détaillée la mise en œuvre des matériaux et des équipements d’une habitation.

Cet ouvrage date de 2006 et est en train d'être ré-actualisé. Beaucoup de normes ont, en effet, changé. Si vous souhaitez l'acquérir, il suffit d'appeler une antenne des Castors de l'Ouest pour le leur commander. Ou passer à l'association pour le consulter.

Site des Castors de l'Ouest : http://www.castorsouest.eu

 
Cinq chapitres composent cet ouvrage :

Chap.1 : Ce qu'il faut savoir avant d'entreprendre
Chap.2 : Réglementations et principes concernant la conception
Chap.3 : Connaître les matériaux
Chap.4 : Mise en oeuvre
Chap.5 : Fiches juridiques